Quel type de signature électronique utiliser ?

Signature électronique

Publié le : 28 mai 20227 mins de lecture

Avec la transformation digitale, les papiers ont perdu de leur importance. Les contrats, les factures et bien d’autres encore sont tous numérisés. Pour authentifier ces documents électroniques, un autre type de signature est mis en place. Il s’agit de la signature électronique. Elle remplace la signature manuscrite et permet d’augmenter la productivité dans une entreprise. Il est donc important de connaître les différents types de signature électronique à votre disposition.

Qu’est-ce que la signature électronique ?

Avec un monde de plus en plus numérisé, la signature électronique est l’équivalent de la signature manuscrite dans le cadre d’un document électronique. Cependant, elle est différente d’une signature numérique. Cette dernière étant une image ou une signature scannée. Elle ne peut pas justifier la preuve d’un consentement. Par contre, la signature électronique dispose d’une valeur juridique plus avancée. En effet, elle peut apporter une garantie à l’intégrité d’un document. Cela signifie qu’elle peut authentifier l’auteur de ce dernier. La solution de signature électronique permet donc d’apporter une preuve de consentement entre différents collaborateurs. Il peut s’agir d’un contrat, de bons de commandes, de factures et bien d’autres. Ce qui lui procure un avantage conséquent par rapport aux autres types de signatures. En effet, avec la signature électronique, vous pouvez gagner beaucoup de temps. Vous n’avez pas besoin d’imprimer les documents et ensuite les signer. Avec la signature électronique, tout se fait en quelques secondes avec des documents électroniques. Dans ce cas, la signature électronique est considérée comme authentique, irrévocable, infalsifiable et inaltérable. Pour plus d’informations, suivez ce lien

 

La signature électronique simple

Il s’agit d’un procédé de signature électronique le plus utilisé et le plus facile pour les documents électroniques. Elle ne présente qu’un très faible niveau de complexité. Vous l’avez déjà sûrement utilisé sans vous en rendre réellement compte de sa valeur. La signature électronique simple peut prendre différentes formes. Vous avez par exemple les cases à cocher qui permettent d’accepter les conditions générales qu’il faut respecter lorsque vous entrez dans un site web ou autres choses. Il peut aussi s’agir d’une demande d’empreinte digitale pour accéder à votre compte. Et parfois, la signature électronique peut se trouver sous la forme d’une signature manuscrite envoyée par mail. Dans ce cas, tout le monde l’a déjà utilisé pour une raison. En fait, son faible niveau de sécurité permet de signer des documents sans grande importance. En général, elle ne permet pas d’authentifier avec précision la personne qui a signé le document. En effet, en cochant juste une case, il y a plusieurs probabilités sur la personne qui a accepté les conditions. Il peut s’agir de vous ou d’une autre personne qui a utilisé votre ordinateur. Dans ce cas, la signature électronique n’est utilisée que pour des transactions qui ne demandent pas beaucoup de fiabilité.

 

La signature électronique avancée

Par comparaison avec la signature électronique simple, ce type de signature est considéré comme beaucoup plus fiable. En fait, la signature électronique avancée permet d’identifier le signataire. Elle est connue comme conforme aux exigences eIDAS. Pour s’assurer que cette signature est fiable, divers processus doivent être respectés. Elle est créée à partir de données sur le signataire. Dans ce cas, elle a un niveau de confiance plus élevé, car elle est liée directement aux données enregistrées. Cela permet aussi de détecter toutes tentatives de modification de la part d’une autre personne. En général, la signature électronique avancée permet d’authentifier le signataire du document. Ce qui n’était pas le cas avec la signature électronique simple. Dans ce cas, la signature électronique avancée peut être utilisée pour tous types de signature en ligne. En plus, elle a une valeur juridique plus élevée. Cela signifie qu’il est possible de justifier l’authenticité d’un document devant le tribunal. Pour un document électronique, c’est une grande avancée surtout en cas de litige ou en cas de falsification. Ce type de signature a facilité les différentes transactions en ligne. Une confiance mutuelle se crée entre les prestataires de service et les clients. Dans une entreprise, elle permet d’éviter l’utilisation des paperasses encombrantes.

 

La signature électronique qualifiée

Si vous recherchez une autre manière de protéger vos données, vous pouvez passer par la signature électronique qualifiée. Elle dispose d’un niveau de complexité très élevé de l’ordre de 100 %. Il est presque difficile de violer un contrat avec une signature électronique qualifiée. Cela est valable dans tous les pays membres de l’Union Européenne. À première vue, elle ressemble à peu près à une signature électronique avancée. Cependant, la signature électronique qualifiée dispose d’un niveau de sécurité bien plus élevé. En effet, elle est créée de la même façon, en ajoutant un certificat de signature plus qualifié. Cela lui procure une propriété unique et sécurisée. Ce n’est pas tout le monde qui peut délivrer un certificat de signature qualifié. Seuls les prestataires de services qui ont subi des contrôles réguliers peuvent vous fournir ce type de niveau de sécurité élevé. D’un point de vue juridique, la signature électronique qualifiée a la même valeur qu’une signature manuscrite. Cela montre à quel point elle peut être utilisée dans la signature de contrat important. Les documents signés avec ce type de signature sont considérés comme authentiques et conformes à la loi.

Plan du site